Béguinage de

Le Béguinage aujourd’hui

Les béguinages médiévaux n’ont plus aujourd’hui leur raison d’être. Les femmes seules n’ont plus besoin de grilles pour se protéger. Mais les dangers de notre époque menacent bien plus notre âme que notre corps. L’éclatement des structures familiales, l’érosion de la Foi en Europe, la disparition de l’amitié de proximité, de la vie de village, de quartier, façonnent, spécialement pour les personnes âgées, une société de solitude et de souffrance. Isolement, sentiment d’inutilité, d’exclusion, absence de projets, dévalorisation de soi… le déclin physique naturel s’accompagne souvent d’une grande souffrance morale. Tous les professionnels de la santé des seniors le confirment, celle-ci marque presque toujours le début d’une descente douloureuse et inexorable vers la fin.

Mais la nature humaine finit toujours par retrouver son centre. De toutes parts se lèvent des personnes désireuses de « rester vivantes tant que l’on est en vie ». Habitats groupés, services partagés, villages communautaires, béguinages, Internet regorge de ces projets, qui témoignent d’une immense soif de vie.
La plupart d’entre eux peinent à voir le jour faute de compétences et de moyens. C’est pour cela que nous avons créé « Vivre en Béguinage ».

Dans les années qui viennent, des dizaines de béguinages vont voir le jour, portés par un esprit fraternel et solidaire, dans le désir de vivre ensemble notre Foi, et désireux de rester aux commandes de sa vie jusqu’à la fin.

Béguinage PerpignanAujourd’hui le béguinage tel que nous le proposons est une solution concrète et réaliste pour envisager autrement sa vie de retraité, en faisant place à la joie, place à l’amitié – jusque et surtout dans la maladie – place à la décision et à l’autogestion. Tous ingrédients indispensables au « Bien vieillir » auquel nous aspirons tous.

Alors, place à la vie, et place aux béguinages !

Extraits de la charte d’un béguinage :
« Notre spiritualité chrétienne doit nous conduire à un comportement humble, simple, joyeux, tout en nous permettant d’affirmer notre foi vivante, dans le Christ…
Dans la vie quotidienne, chacun vit d’une façon indépendante chez lui. Mais c’est à travers la solidarité, en particulier l’attention portée au vieillissement et à la santé de chacun que s’exprimera une des facettes principales de notre vie ensemble ».

Les 6 objectifs du béguinage

Proposer une alternative aux maisons de retraites

La majorité des personnes âgées préfèrent rester chez elles aussi longtemps que possible. Néanmoins, elles sont parfois contraintes de rejoindre une maison de retraite, un hôpital, car leur santé ne leur permet plus de vivre seules. Au contraire le béguinage va permettre de prolonger ce temps d’habitat chez soi. L’entraide, la veille les uns sur les autres, et les évidents bienfaits de l’amitié sur la santé permettront aux résidents de demeurer à la maison plus longtemps, même hospitalisés à domicile.

Sortir de l’isolement

Avec la montée de l’individualisme, la disparition progressive de la vie de quartier, de la vie de village, la solitude est l’un des fléaux de notre temps. Le béguinage est une réponse à la solitude, mais il va bien au-delà : veiller les uns sur les autres, s’entraider, faire les courses pour celui qui est malade ou temporairement handicapé, c’est entrer dans une vraie vie fraternelle, faite de service et d’attention.

Construire la fraternité dans la foi

Cette dimension solidaire, autrefois évidente dans nos vie de quartiers et de villages, n’est plus très en vogue dans une société éclatée, dominée par l’individualisme. Mais il ne suffit pas de décréter que nous allons être solidaires pour le devenir vraiment. C’est la foi chrétienne, porteuse dans ses gênes de cette dimension de service de l’autre, qui rend possible cette attention.

C’est ce qui fait la pérennité des monastères, et leur différence par rapport aux projets « communautaires » de tout bord. C’est pour cela que nous croyons aux vertus du Béguinage.

Répondre à la baisse du pouvoir d’achat

La mutualisation des biens, des espaces et des services permet de faire de substantielles économies sur les loyers et charges de la résidence. De même, l’implication des résidents dans des services à la mesure de leur compétences et moyens (arrosage, comptabilité…) permet de réduire fortement le coût des prestataires extérieurs.

Rester disponible au quartier et aux autres

Lieu évident de socialisation, le béguinage favorise un double mouvement d’ouverture et de contact. Tournés vers les réalités environnantes, associations, paroisses, écoles, les résidents continuent de s’investir à leur rythme dans les activités et les services qui les motivent. Réciproquement, le béguinage est un lieu d’accueil, qui facilite les réunions amicales, l’organisation de rencontres…

site-le-beguinage-aujourdhui-03Préserver les bâtiments religieux

Nos organisations catholiques, diocèses, congrégations religieuses, se voient de plus en plus contraints de se séparer de leurs bâtiments, trop vastes, trop coûteux, inoccupés. La reconversion de ces bâtiments peut poser problème. Le Béguinage offre une alternative séduisante, qui permet de garder une finalité humaine, sociale et spirituelle à ces lieux.