Aller au contenu principal

Actualités

Partager cet article

Une délégation d'élus de la ville de Dole au béguinage de Paray-le-Monial

Partager cet article

Ce jeudi 16 juin, les béguin(e)s de Paray-le-Monial ont reçu la visite d'une délégation d’élus de la ville de Dole (Jura), intéressés par notre modèle d’habitat inclusif pour seniors.
Christophe Baiocco et Vincent Bel co fondateurs de l’association Vivre en béguinage avaient déjà effectué un premier déplacement au mois de mars dernier pour présenter le concept de béguinage qui s’inscrit parfaitement dans le Plan Seniors que la ville de Dole a officialisé début 2022 auprès de ses administrés.

Des élus conquis par le béguinage de Paray-le-Monial

La visite du béguinage de Paray-le-Monial aura suffi pour convaincre les élus de Dole des nombreux atouts de la vie en béguinage. Le bien vivre ensemble était, il faut le dire parfaitement illustré en cette belle journée ensoleillée entre les activités vélo et jardinage, l’ambiance conviviale qui régnait et les échanges avec Christophe Baiocco, Président de l’association, Yves, coordinateur de la vie sociale et partagée et Marc, le gardien veilleur.

Nous remercions chaleureusement Mme Dupuis-Metivier, directrice de Cabinet, Mme Mangin, directrice du CCAS, Mme Antoine, Conseillère Municipale Déléguée chargée des séniors, et Mr Rebillard Chargé de l'accessibilité, des affaires foncières et immobilières pour leur enthousiasme et l'intérêt non caché qu'ils ont porté pour notre solution de logement destinées aux seniors autonomes.

Dole s’engage dans une politique forte d’accompagnement des seniors

Afin de permettre aux personnes âgées de rester vivre sur le territoire dans des conditions propices au bien vieillir, le Plan Seniors de la ville de Dole entend proposer une offre diversifiée de logements pour seniors dont des solutions inclusives comme le béguinage.
La commune qui célèbre cette année le bicentenaire de la naissance d'Alexandre Pasteur a ainsi choisi d’anticiper les problématiques liées au vieillissement de la population, comme l’isolement ou la difficulté de trouver un logement adapté, et de répondre aux besoins des 2951 Dolois de +75 ans dont un sur deux vit seul.

Bientôt un béguinage à Dole ?