Aller au contenu principal

Actualités

Partager cet article

La Semaine de la mobilité

Partager cet article

Chaque année du 16 au 22 septembre, a lieu la Semaine de la mobilité qui a pour objectif d’inciter les citoyens et les collectivités à opter pour des modes de déplacements plus durables.

Un sujet qui concerne tous les publics et revêt des formes multiples.

La mobilité des personnes âgées est un enjeu primordial, notamment dans les territoires périurbains et ruraux où « …Pour les personnes âgées, le moment de la déprise automobile constitue une rupture du point de vue de la mobilité et donc de la vie sociale. »(1)

Parlons mobilité

Aujourd’hui le lien entre mobilité et inclusion sociale est plus que jamais d’actualité.

Fort de ce constat, la pertinence de l’emplacement d’un béguinage pour répondre à l’enjeu de la mobilité des personnes âgées requiert donc toute notre attention. L’accessibilité est un critère fondamental. Notre modèle d’habitat inclusif doit permettre aux seniors d’accéder aisément et de façon pérenne à tous les services et commerces de la ville, même en cas de perte partielle d’autonomie.

En pratique, nos béguinages se situent dans des villes à taille humaine, à proximité de centres-villes ou de quartiers redynamisés, où l’on dispose de toutes les commodités. Marche, vélo, réseau urbain et autres initiatives locales (navettes solidaires, transport à la demande, etc…) permettent ainsi d’y accéder en quelques minutes.

Préserver son autonomie pour mieux se déplacer

En mettant en place dans les béguinages des actions autour de la préservation de l’autonomie, à travers les activités physiques adaptées (APA), comme la marche nordique ou le vélo, nous donnons la possibilité aux béguins de se maintenir en bonne santé et d’utiliser plus facilement ces alternatives pour se déplacer.

Selon une publication de la Fabrique Écologique parue en 2017, « …Les très nombreux trajets du quotidien inférieurs à 5 ou 10 km constituent un formidable gisement de report modal de la voiture vers le vélo ou le vélo électrique… ».

Et il n’est jamais trop tard pour s’y mettre ! Contrairement aux idées reçues, le vélo peut se pratiquer jusqu’à un âge avancé et, pour citer l’adage, "…ne s’oublie jamais !"  Les seniors moins aguerris pourront se tourner, pour se sentir plus en sécurité, vers le tricycle adulte (version électrique ou non).

Le co-voiturage fonctionne aussi parfaitement bien entre les béguin(e)s et participe à réduire l’impact écologique tout en étant convivial et source d’économies pour chacun.

Ainsi, avoir les moyens de rayonner autour de son habitat est un élément indispensable pour conserver son autonomie, être libre dans ses déplacements et favoriser le lien social !

(1)Source :  Mobilité des personnes âgées dans les territoires ruraux : quelles perspectives en France ? – Maylis POIREL – Décembre 2021

Lire l'article complet au format PDF