Actualités

Béguinage

L'association rend visite aux béguin(es) de Saint Vincent à Mûrs-Érigné

Une visite très attendue

Emménager dans un nouveau lieu de vie n’est jamais facile, encore moins pour des personnes âgées ou fragilisées. Entre le déménagement, source de stress et trouver de nouveaux repères, cela peut vite devenir éprouvant.
Installés depuis l’automne dans le béguinage Saint-Vincent, nos chers béguin(es) nous attendaient avec impatience pour nous faire part de leurs questions bien légitimes. Ce fut chose faite pendant la réunion d’informations. Nous avons aussi évoqué : l’évolution de l’association reconnue depuis l’été dernier d’intérêt général, les différents types d’adhésion (membre actif, ami ou bienfaiteur), la téléassistance gratuite Nexecur et l’offre de services à la personne de Viavita. L’association a ensuite présenté les activités à venir sur les thèmes du Vivre Ensemble, de la santé et la préservation de l’autonomie, et de l’inclusion sociale.

La sécurité, la préservation de l’autonomie et le vivre ensemble en place au béguinage Saint-Vincent

Comme dans les autres béguinages, les béguin(es) de Saint-Vincent peuvent désormais bénéficier de la téléassistance gratuite pendant 2 ans en partenariat avec Nexecur. Ils peuvent aussi faire appel à notre nouveau partenaire Viavita pour l’aide à domicile et les services à la personne.
Pour les aider dans leur nouvelle vie, Mathilde, l’accompagnatrice anime chaque semaine les « Après-midi du Vivre Ensemble ». Quand à Bruno le gardien, il veille sur ses béguin(es) pour tous les tracas du quotidien !

Derniers petits travaux et touches de déco pour le béguinage Saint-Vincent !

La décoration devrait être très bientôt finalisée dans la belle salle de convivialité du Château de la Dubinière (lire notre article sur le Château). Quelques travaux vont venir parachever les extérieurs pour pouvoir profiter dès les beaux jours d’un magnifique cadre de vie.

Enfin, favoriser le lien social

Les confinements et couvre-feux à répétition ne favorisent pas l’inclusion sociale. Mais l’association s’active malgré tout pour trouver des idées d’ateliers avec le tissu local associatif et l’aide de bénévoles.

Encore merci aux béguins, à Mathilde, l’accompagnatrice et Bruno le gardien-veilleur pour leur accueil et pour ces instants partagés.