Actualités

Béguinage

Le froid, ce n’est pas seulement désagréable

Toute personne ayant ou ayant eu un épisode de vie sédentaire peut en témoigner : plus on se calfeutre chez soi, moins on bouge… plus on peut avoir froid ! Outre que c’est une sensation peu agréable, le froid est une source de désagréments chez la personne âgée, et il faut s’en prémunir. Pourquoi ?

Outre l’atteinte au moral que peut provoquer l’impression de ne pas pouvoir se réchauffer, et la perspective que cela va durer de longs mois, le froid peut faire mécaniquement monter notre tension, en particulier en prenant de l’âge. Chez les personnes plus jeunes, on assiste à un phénomène de contraction des vaisseaux sanguins pour lutter contre le froid. Chez les seniors, ce processus se déroule plus difficilement, par le durcissement naturel de notre système sanguin. Cette hausse de la tension peut donc provoquer des maladies cardiovasculaires, et au mieux provoquer une forte sensation de fatigue.

Lutter contre le froid aura donc des conséquences positives, autant physiques que morales.
Important point de vigilance : La diminution de l’activité physique. Elle peut aussi être à l’origine de la diminution de la température du corps. On peut donc pratiquer quelques exercices modérés comme la gymnastique, le yoga ou la promenade ! Ils peuvent aider les seniors à augmenter la température de leur corps.
Le froid peut naturellement s’installer chez la personne qui ne se nourrit pas convenablement, ce qui n’est pas rare chez les seniors, qui peuvent perdre l’appétit, ou donc les petits moyens financiers obligent à un régime hypo-protéiné. On peut observer des carences alimentaires qui augmentent la sensation de froid. À l’arrivée des froids, on peut entamer une cure de Gelée royale, de miel, qui donneront une meilleure énergie et une résistance au froid.

Et puis, tout simplement, ne pas oublier de s’habiller convenablement ! Préférer les vêtements et sous-vêtements chauds, choisir de bonnes couvertures, adopter les chaussons, la bouillotte sont les gestes de « première nécessité » !

Enfin, certains massages aux huiles essentielles peuvent aider à maintenir une température corporelle normale.
Dernière précaution : veiller à être correctement équipé en matière de chauffage, autant sur le principal que sur les chauffages d’appoint, et faire vérifier l’isolation de son logement, pour permettre un fonctionnement optimal du système.