Actualités

Béguinage
Nouveau : Un covoiturage solidaire pour seniors

Nouveau : Un covoiturage solidaire pour seniors

Par Christophe Baiocco

L’inventivité de l’Homme n’a pas de limites. A tout problème, il sollicite son imagination, et trouve souvent bien vite des solutions. Ainsi, pour répondre à l’isolement grandissant de ses « seniors », la commune de Saulgé, dans la Vienne, a lancé un service innovant : une sorte de covoiturage municipal. Ce service vient répondre aux besoins des personnes âgées qui, souvent isolées, vivent une perte de relation avec leur voisinage, et subissent la raréfaction d’une « amitié de proximité ». Ce covoiturage est parfaitement adapté au milieu rural où, pendant longtemps, on n’hésitait pas à demander service à ses voisins, aujourd’hui moins disponibles qu’avant.

Porté par une association spécialement créée à cet effet, Saulgé Transport Solidaire, ce service met en relation ses administrés « seniors » ou qui se déplacent difficilement, avec une vingtaine de chauffeurs, tous volontaires, pour les conduire dans leurs déplacements de nécessité. Une participation de 35 centimes par Km est demandée, et perçue par le chauffeur.

« Étant à la retraite, je pense qu’on peut donner du temps à nos personnes un peu plus âgées que nous qui n’ont pas de moyens, pour pouvoir les garder plus longtemps sur notre commune« , explique Marie-Jeanne, chauffeur volontaire de l’association.

Ce matin, Claudine a sollicité Marie-Jeanne pour la conduire à la pharmacie. Un covoiturage bien pratique, mais pas seulement, car c’est un bon moyen de lutter contre l’isolement des personnes âgées en entretenant des relations amicales. Selon Jacques Larrant, Maire de Saulgé, c’est un bon moyen de remplacer les services publics, devenus plus rares dans le monde rural, et d’éviter de creuser une fracture sociale entre les territoires favorisés et les autres.

Pour ne pas concurrencer les professionnels du transport, ce nouveau service est exclusivement réservé aux habitants de la commune, et les trajets restent limités au territoire de l’intercommunalité.

Une initiative toute simple, mais comme on dit « Il fallait y penser ». Une réponse concrète à un besoin vital, qui sollicite tout simplement le réseau social de proximité. Et cela s’avère souvent bien plus efficace que les plans de réformes à grande échelle. Aide-toi, ton voisin t’aidera !!