Actualités

Béguinage
Bien manger en hiver

Bien manger en hiver

La saison froide n’est pas propice aux flâneries sur les marchés. Le froid, le vent, la neige parfois ne nous incitent pas à soigner et à varier notre alimentation, et les seniors sont touchés plus que les autres. Le manque d’appétit dû au vieillissement peut même parfois conduire les plus âgés à la malnutrition, voire à la dénutrition. Pourtant, et particulièrement en hiver, il faut veiller à conserver une alimentation saine, variée, et « motivante » sur le plan psychique. Les nutritionnistes et les médecins nous rappellent quelques fondamentaux, et aussi quelques « trucs » bien pratiques.

Le citron et ses bienfaits méconnus !

Depuis l’Antiquité, les bienfaits du citron sont connus et reconnus. Source de vitamine C, riche en calcium, en fer et en magnésium, antibiotique, antibactérien et antiseptique naturel, le citron est très utile à l’organisme, notamment pour celui des « seniors ». Facile à trouver en hiver, il est consommable sous toutes formes. On peut remplacer le « Tea-time » par une délicieuse tisane « Citron-Miel ».

Veiller aux micronutriments.

Les vitamines B9, B12, D, E, ainsi que le calcium sont les principaux micronutriments à surveiller chez la personne âgée. Les fruits et légumes apportent un équilibre naturel en fibres, vitamines et minéraux. Une mine à exploiter chaque jour. Vous connaissez la publicité ? Consommez au moins 5 fruits et légumes chaque jour ! Certes, en saison froide, le choix est plus restreint et l’on doit varier son alimentation en ayant recours aux conserves, briques de soupe, ou compotes de fruits. Profitez de l’hiver pour consommer des agrumes et faire le plein de vitamines C.

Sel et sucre : trouver le juste équilibre.

La principale recommandation est de limiter sa consommation de sel et de sucre, sans pour autant les bannir totalement de son assiette. Quelques conseils utiles à suivre : limiter les aliments trop riches en sel (fromages, charcuterie…), ne pas resaler dans l’assiette, privilégier les boissons « sans sucres ajoutés ».
La viande, pour maintenir ses muscles ! Importante source de protéines et de fer, la viande favorise le maintien musculaire. Toutefois, après 50 ans, la masse musculaire diminuant, il est recommandé de ne pas sur-consommer des protéines. Une à deux fois par semaine, un bon steack permet un apport suffisant de viande. Pensez également à alterner viande rouge et viande blanche !

Le poisson, toutes les vertus ?

Le poisson, peu gras, riche en protéines, importante source de la « B6 », vitamine idéale dans la prévention des troubles articulaires, cardiaques ou nerveux, favorise la fluidification du sang et préserve le bon état des vaisseaux sanguins. N’hésitez-pas à manger du poisson au moins 2 fois par semaine !

Il faut boire !!!

Vivant davantage au ralenti, nombre de seniors négligent de boire suffisamment. Pourtant, il faut boire, très régulièrement, quitte à mesurer la quantité de boisson quotidienne avalée ! Un litre à 1.5 litre d’eau par jour, et jusqu’à deux litres l’été en cas de fortes chaleurs. Jus de fruits et sodas doivent être consommés avec modération, car tout excès pourrait entraîner des risques de diabète, de maladies cardio-vasculaires ou d’obésité.
Et pensez à vous faire plaisir, le moral est aussi important que le contenu de l’assiette ! Bon appétit !